29 mai 2020

Le projet EDMITA/DKTI III (énergie durable dans les provinces de Midelt et Tata) en collaboration avec le projet coopération décentralisée entre villes maghrébines et allemandes (KWT), le programme d’appui à l’amélioration de l’infrastructure énergétique dans les communes de l’Oriental (Apielo) et le Ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement ont organisé, vendredi 29 mai 2020, un webinaire autour de l’outil digital TBGE qui facilite la maîtrise de l’énergie par les communes. Le TBGE facilite le diagnostic, l’analyse et le suivi de la consommation énergétique (électricité, eau et carburant). 

L’objectif du webinaire était de présenter et de discuter les bénéfices, opportunités et défis liés à cet outil, d’avoir un retour d’expérience des communes concernées et enfin d’identifier, avec les communes et différentes institutions nationales (MEME, DGCL, SIE, AMEE, ONEE, IRESEN), les pistes et perspectives d’évolution et de déploiement de l’outil à l’échelle nationale. 

Lors du webinaire, plusieurs communes (Midelt, Chefchaouen, Foum El Hisn) ont témoigné de leur expérience avec l’outil; et un échange a été facilité entre communes et partenaires intéressés. Le webinaire a connu une forte participation: plus de 60 personnes ont assisté, dont des décideurs de 15 communes, les partenaires du secteur de l’énergie (MEME, SIE, MASEN, ONEE, AMEE, IRESEN) et la Direction Générale des Collectivités Territoriales (DGCT).  Les participants ont identifié les conditions de succès du TBGE (aspects techniques, fonctionnalités attendues, organisation pour assurer la pérennité), le rôle de chaque acteur et les attentes du potentiel usager dans la perspective d’un déploiement à l’échelle nationale. 

Pour rappel, le logiciel TBGE permet aux communes de saisir et de suivre sous forme numérique, leur consommation en énergie et en ressources hydriques, et de prioriser leurs interventions pour corriger des anomalies, maîtriser les consommations et favoriser la production d’énergie à partir de sources renouvelables. Cet outil peut ainsi jouer un rôle crucial au service des communes qui cherchent à maîtriser durablement l’énergie consommée par son patrimoine. 

Parmi les axes de développement recommandés : 

  • Sensibilisation auprès des principales parties prenantes de la gestion énergétique communale, afin de faciliter une collaboration optimale entre acteurs de différents niveaux de gouvernance (local, régional, national), de métiers ainsi qu’entre techniciens et décideurs politiques.
  • Intégration de nouvelles fonctionnalités permettant le stockage et la valorisation des mesures prises par les communes utilisatrices, l’investissement requis et l’impact atteint (économies d’énergie, réduction des coûts, émissions évitées etc.), pour faciliter la prise de décision. 
  • Formation qualifiante à destination des communes (présentielle et digitale, ex. sous forme de MOOC).
  • Mise en place d’un système de gouvernance et protocol interne à chaque commune qui permet d’organiser les principaux intervenants de la gestion énergétique du patrimoine municipal et ce, dans une vision de pérennisation et mise à l’échelle de l’outil TBGE.

Pour que cet outil atteigne son plein potentiel, constituer une véritable plateforme de monitoring énergétique intercommunal, d’estimation du potentiel d’économie d’énergie et d’aide à la décision pour le ciblage des mesures d’efficacité énergétique, il doit être développé davantage et idéalement, porter sur l’ensemble du patrimoine communal du Royaume. Il doit être activement soutenu par tous les acteurs gouvernementaux concernés et permettre à terme, la saisie et l’accès à la donnée en temps-réel. 

Pour plus d’information:

  • Contact GIZ: simon.inauen@giz.de
  • Contact IDE-E: vdecroocq@ide-e.org

200623 Résumé executif TBGE EDMITA Concept Atelier de restitution EDMITA