Le développement des énergies renouvelables et la libéralisation du marché de l’électricité au Maroc nécessite le recours à des ressources scientifiques aptes à élaborer des scénarios énergétiques et d’étudier la faisabilité et l’impact environnemental et socio-économique de tels systèmes.

Le défi à relever par ces ressources consiste à développer et pérenniser des outils de modélisation prospective innovants ayant vocation à faciliter la prise de décision sur la base de scénarios prospectifs portant sur des questions d’énergie (choix technologiques, marché, acteurs intervenant dans le secteur de l’énergie), de climat, de développement industriel et d’emploi.

Ce défi est à l’origine de la mise en place du Pool ESMA (Energy Systems Modeling and Analysis) soutenu par le projet PAPEM en partenariat avec le REUNET (Renewable Energy University Network).

Dans ce cadre, PAPEM a organisé une formation au profit d’une vingtaine d’enseignants chercheurs, membres du Pool ESMA, sur «L’énergie et ses conversions, stockage de l’énergie, transport et distribution de l’électricité».

La formation qui s’est tenue le 22 et 23 Mars 2017 à la Faculté des Sciences de Rabat, vise à doter les enseignants chercheurs mathématiciens, statisticiens et économistes de connaissances sur le secteur de l’Energie, nécessaires pour se pencher sur la problématique de la modélisation énergétique.

Durant les deux jours, les participants ont eu l’occasion de découvrir le secteur de l’énergie, spécialement des énergies renouvelables, et ses problématiques pouvant faire l’objet de sujets de recherche. La formation leur a également permis d’avoir un aperçu sur l’expérience allemande en matière de développement des énergies renouvelables et sur l’expérience du Maroc en matière de prospective énergétique portée par le Ministère de l’Energie, des Mines et du Développement Durable.